Retour

L’art textile au Québec

Catégories: Art textile

Lorsque Denis-Justin Lajoie, président de Courtepointe Québec, m’a demandé de rédiger le premier texte du nouveau blogue, j’ai accepté avec enthousiasme : « Ouiiiiiiii bien sûr!! »

Hum… ensuite, l’ampleur et la responsabilité de la tâche me sont apparues. Heureusement, mon bel enthousiasme pour mon art qui me passionne a pris le dessus. Un art méconnu du grand public. En art contemporain, l’art textile occupe une place de plus en plus grande au Québec, et surtout à l’international.

Au Québec Jannick Deslauriers (www.jannickdeslauriers.com/) une de nos grandes artistes textiles fait des sculptures monumentales en contrastes saisissants avec la matière éthérée qu’est l’organza.

Le Québec compte également des centres d’enseignements et d’expositions dédiés à la fibre et au textile : Le centre des textiles contemporains de Montréal (CTCM) offre un DEC technique en construction textile (www.textiles-mtl.com/). Le CTCM offre aussi une alternative d’ateliers pour le grand public. Pour ne nommer que celui-ci, car il y a bien sûr les BAC de Concordia et de l’UQAM.

Mais qu’est-ce que l’art textile? Bonne question, qui revient encore une fois à essayer de délimiter la frontière qui sépare les métiers d’arts de l’art tout court. Et ce n’est pas moi qui vais trancher, croyez-moi. En art textile, on utilise nombre de techniques artisanales comme le feutrage, le tricot, la courtepointe, la broderie, la broderie hydrosoluble, la dentelle et elles sont utilisées de bien des façons, toutes plus originales les unes que les autres. En fait, en arts textiles, il existe autant de façons de faire qu’il y a d’artistes. Chacun, à partir des techniques connues, fait sien son moyen d’expression et le personnalise.

Pour moi, l’art est une recherche consacrée à un sens, un motif, une idée, une opinion, transmis visuellement dans un désir de communication. Que l’on exprime ceux-ci en peinture, en sculpture, ou avec de l’organza, c’est de l’art.  Donc, nous avons déjà une première ligne directrice : le visuel et la composition; cherchons le médium utilisé. En textile, le médium réfère à la fibre, au tissu et au papier.

La composition, l’idée, l’opinion, l’émotion, le médium et la… technique. La technique est l’outil qui nous permet d’exprimer et de lier tous ces éléments. Ensuite, lorsque maîtrisée, elle passe au second plan et on peut laisser libre cours à notre créativité.

C’est en résumé ce qui m’est arrivé lorsque je me suis dirigée vers l’art textile: expérimentations de techniques que j’adapte selon ce que je veux faire. Transgression de nos propres tabous: « Quoi?? Tu mets de la peinture sur ce beau tissu. ». En fait, le matelassage propre à la création d’une courtepointe est pour moi une base de travail. Il y a tout le travail préparatoire qui consiste à la coloration d’un tissu, au choix des motifs, des photos à transférer.

Il est important de bien définir la composition pour obtenir une œuvre équilibrée. Lorsque le matelassage est terminé, ce n’est pas fini; je continue à ajouter des superpositions de tissus, de peinture acrylique ou de bâtons à l’huile, de matières, de fibres, papiers, poches de thé, feuilles d’or, bref tout ce qui m’aide à traduire mon idée. L’important n’est pas tant la maîtrise impeccable d’une technique, mais le visuel final en accord avec mes intentions. Ce sont des tableaux textiles au même titre qu’une peinture sur toile. C’est une toile textile avec médiums mixtes.

L’art textile au Québec est en émergence. Au Salon 2014 de Courtepointe Québec, lorsque j’ai remporté le 1er prix de la catégorie artistique, j’étais très heureuse de constater l’augmentation des inscriptions dans cette catégorie par rapport à 2012. La volonté de Courtepointe Québec de mettre ce volet parmi les différentes catégories, est prometteuse pour l’avenir.

La création libre sans règles ni mesures (si, un peu quand même!) est libératrice. Il est bon de se rendre compte que « oui c’est possible ».  L’art textile c’est ma passion et c’est contagieux. J’espère que nous serons nombreux et nombreuses à succomber à cette forme d’art qui réunit plusieurs disciplines.

 

SYLVIE LAJOIE, ARTISTE TEXTILE

Site Web : www.sylvieviola.com

Page Facebook : www.facebook.com/sylvielajoieartistetextile/?ref=hl

One thought on “L’art textile au Québec

  1. Pingback: Lazio

Comments are closed.